Sous la direction de son entraîneur fétiche, Francisco Maturana, elle termine invaincue, sans concéder le moindre but, grâce à des joueurs comme Víctor Aristizábal, Iván Córdoba ou Mario Yepes. Après trois victoires au premier tour, elle élimine le Pérou (3-0) en quart de finale, puis le Honduras (2-0) en demi-finale. Le Pérou et son maillot toujours aussi magnifique seront donc bien à la Coupe du monde 2018. La Nouvelle-Zélande, elle, maillot bresil pourra toujours se consoler avec les deux victoires des All Blacks face à la France.